Adieu déodorant… et transpiration ! Découvrez le traitement MiraDry chez Hylode à Rennes.

16 novembre 2018

Non classé
Traitemetn de la transpiration chez Hylode à Rennes

Oui on peut aujourd’hui se passer totalement des risques induits par les déodorants comme des désagréments de la transpiration  ! Le Centre médical Esthétique Hylode vous propose pour cela d’apprécier à Rennes les résultats suprenants de l’un de ses nouveaux appareils  :  le MiraDry, qui permet, grâce à un procédé sans risque ni chirurgie, de détruire définitivement les glandes sudorales des aisselles ! Démonstration.

 

Les causes de la transpiration

Météo, activité, stress, caféine, corpulence, hygiène sont naturellement quelques uns des facteurs importants qui jouent sur notre sudation. Pourtant certains d’entre-nous sont vraiment gênés par  une transpiration excessive. En effet, plus de 20% de la population se dit gênée par la transpiration des aisselles (auréoles, odeur…), et 3% de la population souffre d’hyperhidrose, c’est-à-dire d’un véritable dysfonctionnement physique provoquant une transpiration excessive.

Les risques des cosmétiques et déodorants

Mais ce n’est pas tout : nous sommes nombreux et sans doute de plus en plus nombreux, à nous demander, jour après jour, s’il n’y a pas une manière de se passer définitivement du déodorant. Après les scandales sanitaires de l’aluminium et autres produits chimiques, un grand nombre de personnes se montre réticent à utiliser ces produits cosmétiques censés masquer ou nous débarasser des odeurs et des marques de la transparation.

Sudation et température corporelle

Alors autant le dire tout de suite : la transpiration est un phénomène normal et qui a une fonction : réguler la température corporelle. En effet, en moyenne,  nous transpirons jusqu’à un litre d’eau par jour ! La sudation fonctionne donc un peu à la manière d’un climatiseur… Quand la tempéraure extérieure est trop élevée ou que la température de notre corps est trop haute, alors nous suons. La preuve : au moindre effort physique ou face au soleil, aux  maladies ou aux émotions fortes, notre chaleur interne augmente…

Les glandes sudorales ou sudoripares

A ce moment là, la sueur est  libérée par les glandes sudorales (ou sudoripares) et c’est l’évaporation de cette sueur qui rafraîchit notre peau… et qui peut nous gêner lorsque nous voudrions n’avoir ni tâche de transpiration ni odeur gênante.  On compte 3 millions de glandes sudoripares réparties sur tout le corps et qui sont nommées eccrines et apocrines. Les premières sont responsables du plus gros volume de transpiration tandis que les secondes, situées en particulier au niveau des aisselles et des régions génitales  deviennent actives dès la puberté et sont à l’origine des odeurs corporelles.

Miradry : se débarraser de la sudation

MiraDry : un traitement révolutionnaire pour les aisselles

Alors comment faire pour se débarrasser définitivement des désagréments de la sudation sous les aisselles comme des produits cosmétiques potentiellement à risque ?  Depuis quelques années, un nouveau traitement de médecine esthétique est venu révolutionner et détrôner les soins et méthodes utilisés jusqu’alors : il s’agit de la technique MiraDry,qui a déjà changé la vie de plus de 40 000 patients dans le monde !

 

MiraDry, un traitement sans danger, sans risque

Vous en avez peut-être entendu parler dans les magazines ou sur le web car depuis 2011, les médecins français ont eu l’autorisation d’en faire bénéficier leurs patients ! Raison de cette autorisation : ce procédé détruit les glandes sudorales des aisselles, sans danger ni risque. Par ailleurs, seules 2% des glandes du corps sont touchées, ce qui n’altère en rien la thermo régulation générale ! Vous vous demandez probablement comment fonctionne cette méthode qui détruit les glandes sudoripares… Eh bien, l’appareil  délivre sa chaleur, grâce à des ondes courtes qui chauffent une partie du derme seulement, sans altérer les tissus environnants.

La thermolyse : sans douleur, sans brûlure

Les glandes sont détruites par la chaleur: c’est la thermolyse. En fait, la séance de MiraDry se déroule exactement comme une séance de laser. L’appareil est appliqué sur la peau et envoie des ondes qui chauffent le derme afin de détruire les glandes. Au bout d’une heure, les deux aisselles sont traitées et grâce à une anesthésie locale préalable, on ne sent (quasiment rien). Par ailleurs, comme pour les traitements au laser, les éventuelles brûlures sont évitées grâce à un système de refroidissement.

Hyper-temporaire, une légère rougeur peut marquer les aiselles durant quelque jours mais très vite, les marques et conséquences physiques diminuent jusqu’à disparaître totalement.

Dîtes adieu à votre déodorant… comme à la transpiration !

Dites adieu au déo et à la transpiration

Particulièrement plebiscitée par la population qui souffre d’hyperhidrose, cette méthode, est également très bien accueillie chez tous ceux qui se disent gênés par la transpiration et surtout, plus largement pour tous ceux qui veulent arrêter de consommer des cosmétiques et déodorants. S’agissant du coût, le tarif d’une séance est de 2000 € dans notre centre médical Hylode à Rennes.

Et vous ? Quand vous passez vous définitivement de déodorant ?

www.centrelaserrennes.com


 

Sur le même thème